0 Dans Abidjan/ Vie d'Expat

S’installer à Abidjan : guide de survie pour nouveaux arrivants

S’installer dans une nouvelle ville, un nouveau pays n’est jamais simple. S’installer à Abidjan encore moins !!! Et encore moins moins quand on n’a jamais vécu en Afrique subsaharienne auparavant.

Au début, tout semble compliqué et confus. Vous êtes face à une montagne. Vous avez 1000 questions auxquelles vous ne savez pas répondre. Vous vous demandez parfois comment vous allez vous en sortir. Où acheter les fournitures scolaires qui manquent ? Comment faire pour récupérer le frigo acheté d’occasion à l’autre bout de la ville ? Qui connait un bon dentiste ? Que faire ce week-end ? 

Il y a 2 ans à la même époque, j’étais dans la même situation et je n’en menais pas large (comme je l’ai raconté ici). Mes 4 principales préoccupations étaient :

  • Pouvoir me déplacer librement et simplement
  • Avoir un numéro de téléphone et une connexion Internet
  • M’équiper a minima en attendant mon conteneur
  • Trouver un pédiatre (au cas où)
  • Et accessoirement faire des rencontres !!!  

Après vous avoir briefé sur ce qu’il fallait mettre dans votre conteneur en partance pour Abidjan, c’est encore riche de ma petite expérience que je vous livre quelques astuces et tuyaux afin de survivre aux premières semaines de vie à Abidjan.

Respirez, c’est parti, ça va bien se passer ! 

Etre fort à Abidjan

Pour être en forme, vous êtes plutôt régime de bananes ou pilules Bomba ?

  

S’installer à Abidjan : se déplacer

Vous allez vite vous en rendre compte, si ce n’est pas déjà fait. Les transports en commun sont plutôt limités à Abidjan. Oubliez aussi les sympathiques balades à pied pour aller acheter votre baguette (à part si vous habitez en zone 4 en face de chez Kayser). Et je ne parle même pas du vélo : si vous tenez à la vie, gardez plutôt votre deux-roues pour arpenter les sentiers de la forêt du Banco ou du jardin botanique de Bingerville !

Autrement dit, je vous conseille vivement d’avoir votre propre véhicule à Abidjan (et donc d’exploser votre empreinte carbone…).

Mais une voiture coûte cher. A défaut, vous pouvez circuler en taxi. Des sociétés comme Taxi Ivoire, Taxi Jet ou Yango ont un service de réservation. Les véhicules sont confortables et en bon état. Sinon ça sera l’aventure à bord des taxis rouges qu’on croise partout dans la ville (vous savez, ceux qui ne mettent jamais leur clignotants et prennent souvent les routes à contre-sens). Dans ceux-là, il n’y a pas de compteur; il faut négocier et payer en cash.

 

Taxis rouges Abidjan

Les chauffeurs de taxis rouges Abidjannais aiment personnaliser leur véhicule en l’honneur de leur Dieu … ou de leur maman.

 

Il existe aussi des sociétés qui louent des voitures avec chauffeur. C’est une bonne option pour se familiariser avec la ville et le mode de conduite local avant d’acheter son propre véhicule. Des agences comme Locapic ou Loc-Hops proposent ces services.

Concernant l’achat d’une voiture, je vais m’abstenir de vous donner tout conseil car ce n’est vraiment pas mon truc ! La plupart des concessionnaires se trouvent en zone 3 ou 4 (entre la rue Pierre et Marie Curie et le boulevard de Marseille). CFAO dispose d’une branche véhicules d’occasion. C’est tout ce que je peux vous dire !

 

 

S’installer à Abidjan : se reconnecter au monde

Etant un peu accroc à mon iphone et mon Mac, il m’était vital, dès mon arrivée, d’être connectée au plus vite, de pouvoir téléphoner et être joignable. C’est donc la première chose que j’ai faite en arrivant à Abidjan (à vrai dire, la seconde après avoir trouvé les uniformes scolaires de mes enfants).

Il y a 3 opérateurs télécoms : Orange, MTN et Moov. En matière de téléphonie mobile, les 3 proposent des forfaits mensuels ou des offres en prépayées. Si vous optez pour une formule avec abonnement, il faut présenter un justificatif de domicile type facture CIE ou SODECI. Sinon, seule une pièce d’identité suffit. Les crédits s’achètent un peu partout dans la rue auprès des revendeurs, c’est très simple.

Pour Internet, vous avez le choix entre des Box 4G, des forfaits ADSL classiques ou la Fibre Optique. Evidemment toutes les zones ne sont pas fibrées mais si votre quartier l’est, sans hésitation, opter pour le Très Haut Débit. Je suis cliente Orange. Le service est, dans l’ensemble, même s’il y a plus de coupures qu’en France. Et surtout, en cas de problème technique, ça peut durer plusieurs jours 🙁 Mon arme secrète dans ce cas-là : passer par la page Facebook de l’opérateur pour échanger avec le service client.

 

 

S’installer à Abidjan : se meubler

Certains nouveaux arrivants se déplacent avec leur maison sur le dos. D’autres débarquent avec le strict minimum et ont besoin de s’équiper rapidement. Voilà quelques pistes !

 

Magasins d’ameublement neuf ou d’occasion

  • Orca Tendances et Orca Déco, vos deux nouveaux meilleurs amis. Avant de découvrir les concept stores à la mode, les boutiques de déco avec du pagne en veux-tu-en-voilà ou encore un menuisier digne de confiance, il va bien falloir trouver une solution rapidement. Alors en attendant qu’Ikea ouvre ses portes à Abidjan, Orca est là. La bonne nouvelle : tout est à -35% en septembre (livraison et montage inclus). Adresse : boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE) en zone 4 ou Abidjan Mall à Riviera.

 

  • Phenicia et Trigone. Personnellement je ne suis pas fan mais les goûts et les couleurs ne se discutant pas, je vous signale l’existence de ces 2 boutiques également situées sur le boulevard VGE.
  • Pour les meubles de jardin, si vous aimez le rotin, vous trouverez un large choix de créations artisanales à l’angle du boulevard de Marseille et du boulevard du Canal ou, un peu plus loin, sur la route de Bassam.
  • Maketa Dergam : un dépôt vente qui parfois offre de belles surprises. Il faut passer voir. Adresse : boulevard de Marseille après Chez Paul.
  • Dans le même genre, le groupe Facebook Expat Marketplace Abidjan : la place de marché où se rencontrent anciens et nouveaux Abidjannais. Ceux qui partent vendent leurs biens, ceux qui arrivent trouvent leur bonheur à des prix attractifs. Tout le monde est content.

 

Se meubler Abidjan

 

Boutiques design contemporaines

  • Cecil’Home Abidjan : une petite boutique qui importe du mobilier d’Europe et propose aussi des objets de déco raffinés. Une de mes adresses préférées à Babi. Rue du Canal en zone 4.
  • Spiral Home : un vaste magasin qui propose du mobilier et des accessoires contemporains et référencent des grands noms du design comme Kartell. Rue de l’industrie en zone 3.
  • Natuzzi / Cattelan Italia : 2 enseignes réputées avec une belle sélection de mobilier contemporain. Boulevard VGE à côte d’Orca Tendances en zone 4.
  • Roche Bobois qu’on ne présente plus. Boulevard VGE au niveau du rond-point Solibra.
  • B Home : une boutique de luxe nichée dans une villa aux II Plateaux et qui importe des meubles d’Afrique du Sud. Juste sublime.
  • Couleur Bois : du mobilier et de la déco typiquement africaine et du moibilier en bois précieux (notamment du teck). Boulevard de Marseille à Bietry.
  • Urban Concept : cette marque a ouvert récemment un petit show-room à Marcory. Sinon elle est une des rares enseignes (ou même la seule) qui disposent d’un site Internet et livre en 24h : urban-concept.ci
  • Galeries Peyrissac : un peu l’équivalent de nos galeries Lafayette en France. On y trouve un peu de tout, notamment une belle sélection d’ustensiles de cuisine, de l’électro-ménager et des meubles. Rue du commerce au Plateau et désormais à Riviera 3 en face de Cap Nord (magasin beaucoup plus petit).

 

Boutiques d’électroménager

Pour finir, quelques références pour acheter de l’éléctroménager :

  • Orca Déco (toujours eux !)
  • SONOCO au Plateau
  • SOCOCE à II Plateaux
  • DISTRIMAX dans l’enceinte du centre commercial Prima en zone 4
  • SOCIAM à Abidjan Mall
  • En ligne sur le site de JUMIA www.jumia.ci

 

Plus tard, je vous parlerai des petites boutiques de déco et autres concept stores qui se multiplient comme des petits pains à Abidjan !

 

S’installer : se soigner (au cas où)

Se soigner Abidjan

Si vous ne voulez pas vous soigner à l’argile ou consulter un marabout, il est urgent de trouver un médecin traitant !

 

L’Ambassade de France a établi une liste de médecins (également de notaires, avocats, assureurs …). C’est un bon début. Mais je ne suis pas sûre que tous les contacts soient à jour.

Le mieux est de faire appel à votre réseau (aussi petit soit-il au début) et au bouche-à-oreille. C’est comme ça que j’ai trouvé le mien. Je consulte pour moi et mes enfants le Dr Khalife à Marcory. Il ne fait pas l’unanimité mais me convient parfaitement. Il a un laboratoire dans son cabinet. En cas de doute sur un paludisme ou une dengue, il fait la prise de sang et obtient les résultats en 10 minutes. De nombreux médecins font la même chose. Ce qui est plutôt indispensable en Côte d’Ivoire !

 

Bonus : trouver un logement

Si vous êtes déjà sur Abidjan, il est fort probable que vous ayez déjà trouvé où habitez. Mais si vous êtes encore dans un logement provisoire, en transition d’une vie à l’autre, vous êtes peut-être encore à la recherche de votre home sweet home. 

La première chose à déterminer est : dans quel quartier voulez-vous vivre. Le facteur trafic/embouteillage est un critère très important à prendre en considération car Abidjan est une ville très congestionnée. Souhaitez-vous vivre prêt de votre lieu de travail, de l’école de vos enfants, des spots pour sortir ?

Une fois que vous avez répondu à cette question, vous pouvez commencer à chercher la perle rare. Il semblerait qu’actuellement, le marché immobilier soit plus favorable aux loueurs qu’il y a deux ans. Tant mieux pour vous ! Les nouveaux logements fleurissent un peu partout, l’offre sans être pléthorique, est forte ce qui devrait vous offrir plus de choix.  

Pour autant les loyers sont toujours élevés d’où la nécessité d’être clair sur son budget pour chercher efficacement. Voici quelques noms d’agences immobilières que j’avais sollicitées il y a deux ans :

Les groupes Facebook Abidjan Expats et Expat Abidjan Côte d’Ivoire sont aussi de bonnes plateformes pour trouver des biens en location (les expats qui partent et libèrent leur maison et les agences y publient des annonces…).

Bonne recherche ! 

 

Sans oublier les formalités administratives

 

Pour les Français : s’inscrire sur le registre des Français de l’étranger

Si vous vous installez durablement en Côte d’Ivoire, cette inscription est importante. Elle vous permet d’être identifié par l’Ambassade, de réaliser diverses formalités administratives, de recevoir les informations officielles, notamment sécuritaires, et de prévenir vos proches en cas d’urgence.

L’inscription peut se faire en ligne ou en prenant rendez-vous au Consulat (rue Lecoeur au Plateau).

 

Faire faire sa carte de résident

Un visa de tourisme est valable 3 mois. Au delà, il faut soit le renouveler, soit obtenir une carte de résident valable 5 ans. Les démarches se font auprès de l’Office National d’Immigration (ONI) : www.carteresident.ci. Il y a deux ans, la procédure venait juste de changer et les démarches étaient plutôt ubuesques. Aujourd’hui, je crois que tout roule et que les cartes se font rapidement

 

Faire faire son permis de conduire ivoirien

Si vous conduisez et êtes résident, vous devez obligatoirement disposer d’un permis de conduire ivoirien. Le récit de mes aventures pour obtenir le mien ici.

Déclarer ses employés à la CNPS

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale est un peu l’équivalent de notre Sécurité Sociale. Il y a plusieurs agences dans Abidjan. De préférence, il faut aller dans celle de son quartier pour déposer un dossier. Les formulaires sont téléchargeables en ligne : http://www.cnps.ci/employeur/

 

 

Trouver des bons plans en tout genre

Une fois vos besoins primaires satisfaits, vous pourrez passer au superflu ! C’est-à-dire trouver des activités pour vous et vos enfants, de bons artisans pour faire faire des moustiquaires, des rideaux ou des meubles, un jardinier pour entretenir votre jardin, une société pour désinsectiser et diffuser des traitements anti-serpent (!), un bon coiffeur, un guide pour visiter la capitale, un prof d’anglais … et que sais-je encore !!!

Et pour cela, vous devez IMPERATIVEMENT téléchargez Whatsapp sur votre smartphone (s ce n’est pas déjà fait) !!  Toutes les informations circulent par ce biais. Et c’est l’outil de prédilection pour communiquer.

N’hésitez pas à demander aux personnes que vous rencontrez de vous intégrer dans des groupes de Bons Plans. C’est hyper pratique pour trouver des contacts divers et variés, testés et approuvés, et rencontrer du monde.

Facebook est également très utilisé car la plupart des entreprises, marques, organismes n’ont pas de site Internet. Il suffit alors de s’abonner aux pages qui vous intéressent pour rester informé (évidement cela suppose aussi que vous soyez inscrit sur Facebook…).

En ce qui concerne les loisirs, le BAAB, magazine gratuit édité chaque mois, est une très bonne source d’information pour connaître les bars et restaurants, les événements culturels et festifs, les lieux à visiter … Le site Abidjan4You recense aussi pas mal de news notamment à travers son calendrier événementiel (le site est en anglais mais une version française doit bientôt voir le jour).

Abidjan Accueil est une association qui aide les nouveaux arrivants à s’installer, organise des activités, des cafés-rencontres… Le café de rentrée est d’ailleurs prévu mardi 17 septembre. Pour s’inscrire, il faut envoyer un email à secretaire@abidjanaccueil.com avant le 15 septembre. Inclus dans la cotisation, un guide ultra complet pour tout savoir sur Abidjan et la Côte d’Ivoire.

Last but not least, mon blog « Le Voyage du Calao« , à enregistrer dans vos favoris, pour tout savoir sur ce qu’il y a à faire et à visiter en Côte d’Ivoire et ailleurs en Afrique ! Vous pouvez également me suivre sur Facebook, Instagram et Twitter.

 Comptes sociaux Calao

Rester Green en toutes circonstances

Je continue mon auto-promo 😉 En début d’année, j’ai créé avec 5 autres amies une association Zéro Déchet nommée « Les fourmis vertes de Babi ». Notre objectif est de promouvoir cette démarche à Abidjan et d’accompagner toutes les personnes qui souhaitent réduire leur production de déchets.

Si cela vous intéresse, rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/lesfourmisvertesdebabi/ (attention, pour rejoindre le groupe fermé, il faut répondre à 3 petites questions)

Nous sommes en contact avec de nombreuses autres associations et acteurs du développement durable qui oeuvrent pour la protection de l’environnement ou des entreprises qui produisent des produits locaux et/ou sans emballage plastique. Contactez-nous afin d’obtenir de plus amples informations à propos de la « scène écolo d’Abidjan ».

 

 

J’espère que ce guide va vous aider à trouver vos repères et vous installer sereinement à Abidjan. Il n’est certes pas exhaustif mais utile pour démarrer ! Si vous souhaitez le compléter, me faire part de vos découvertes et bonnes adresses, écrivez-moi et j’enrichirai avec grand plaisir mon article. Et si vous avez la moindre interrogation, écrivez-moi, je ferai mon max pour vous aider ! 

 

D’ici là, bonne installation !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

onze − 3 =