0 Dans Côte d'Ivoire/ Littoral Atlantique

Escapade à Jacqueville, de l’autre côté d’Abidjan

Paisible station balnéaire située à 60 kilomètres à l’ouest d’Abidjan, Jacqueville est une ville au charme discret. Tellement discret qu’elle est plutôt « boudée » par les Abidjanais et touristes qui lui préfèrent les rivages de Grand-Bassam et d’Assinie.

Pendant longtemps, le seul moyen de rejoindre cette commune-presqu’île était de prendre le bac qui traversait la lagune Ébrié depuis Songon (après Yopougon) jusqu’à N’Djem, premier village de la commune. Aller à Jacqueville relevait de l’expédition, d’autant que le bac tombait souvent en panne.

Mais cette époque est bien révolue ! Jacqueville est désormais à un « saut de puce » d’Abidjan (1h15 de route) depuis l’inauguration, en mars 2015, du pont Philippe-Grégoire Yacé.

Pont Philippe-Grégoire Yacé

A deux pas d’Abidjan

Lovée entre les eaux de la lagune au nord et celles de l’Atlantique au sud, Jacqueville peut s’enorgueillir de nombreux atouts, en particulier des plages paradisiaques et presque désertes. Ici pas de vendeurs qui vous harcèlent pour vendre quelques objets de pacotille, pas de cavaliers qui proposent des balades à cheval au rabais, pas de quads ou buggys qui déboulent à toute vitesse alors que vos enfants font des pâtés dans le sable (comme à Assinie ….).

Juste les cocotiers, le sable blanc et le spectacle terrifiant des vagues en furie du Golfe de Guinée.

Plage Jacqueville

Vagues Jacqueville

Un passé colonial

Jacqueville est un ancien comptoir colonial successivement sous domination hollandaise, portugaise, anglaise et enfin française. Son nom vient de l’Union Jack, drapeau du Royaume-Uni qui fut pour la première fois planté à cet endroit pendant la présence des Britanniques.

On trouve encore aujourd’hui en bord de mer, plus précisément dans le quartier de Matrala, des vestiges de bâtisses coloniales. Certaines sont habitées par des locaux. L’une d’elles a même été investie par un maquis, celui de de Papa John…La plupart sont en ruine, et ne sont pas prêtes d’être restaurées, mais ont su conserver une certaine prestance, totalement hors du temps.

Maison coloniale Jacqueville Maison coloniale Jacqueville

Maison coloniale Jacqueville

Maison coloniale Jacqueville

Une économie en plein développement

Jacqueville s’est tout d’abord développée comme port négrier colonial français. Maintenant, elle est un port de pêche mais aussi une zone agricole prospère et un site touristique à fort potentiel.

Des plantations de palmiers s’étendent sur des kilomètres de part et d’autre de la route qui mène, depuis le pont, aux différents villages de la commune. L’exploitation et le séchage des noix de coprah constituent l’activité principale des populations de la localité. Il paraît même que chaque famille possède une parcelle de cocoteraie.

Cocoteraie Jacqueville

Avec les plateformes des compagnies pétrolières et gazières, situées au large de ses côtes, la ville est aussi connue pour être le cœur de la production d’hydrocarbures du pays.

Fort de toutes ces richesses, il était crucial de désenclaver Jacqueville afin de mettre en valeur ses atouts. Et c’est le cas aujourd’hui avec le pont mais aussi des routes en très bon état et de plus en plus de nouvelles infrastructures hôtelières.

Le nouveau pont rend hommage à une personnalité phare de la commune : Philippe Grégoire Yacé, homme politique né à Jacqueville en 1920, proche collaborateur de Félix Houphouët-Boigny et premier président de l’Assemblée Nationale ivoirienne. Sur sa propriété privée, qui borde le lac sacré, se dresse un caveau familial où lui et certains membres de sa famille reposent en paix.

Tombeau Philippe-Grégoire Yacé

Une journée à la Terrasse de Jacqueville

D’une vingtaine avant l’inauguration du pont, les maquis seraient plus de 200 aujourd’hui, répartis sur un front de mer d’une quinzaine de kilomètres. Le dimanche, la musique résonne à fond, les ivoiriens s’enjaillent dans ces bars-restaurants à ciel ouvert au rythme du zouglou pendant que les enfants jouent sur la plage.

Côté mer aussi, un nouveau restaurant se fait remarquer depuis quelques mois : la Terrasse de Jacqueville. MON SUPER COUP DE CŒUR DU MOIS !!

La Terrasse de Jacqueville

Situé en face du lycée municipal, sur la piste qui mène au village d’Ahua, ce restaurant est The Place To Go. Le parfait endroit pour passer une journée au grand air et profiter d’une vue à couper le souffle sur l’océan.

Tout y délicieux : le cadre, l’accueil, la cuisine. Un premier grand espace couvert, tout en bois et à la déco ethno-chic, abrite le bar, une quinzaine de tables ainsi qu’un espace lounge pour chiller et siroter des cocktails. En contrebas, d’autres tables et banquettes sont éparpillées dans le sable, à l’ombre des cocotiers. Le restaurant sert une cuisine africaine et quelques plats européens (comme des pâtes aux fruits de mer ou des frites pour les plus récalcitrants à l’atiéké et à l’alloco!!). Les plats oscillent entre 7000 à 9000 Francs CFA. Le service est relativement rapide (nous avons attendu 25/30 minutes pour être servis).

La plage, devant le restaurant, est propre – même si elle est cernée de déchets et si du plastique est sans cesse ramené sur le sable par la mer. Mais attention aux vagues et au courant particulièrement forts sur cette partie du Golfe. Cela n’empêche pas la baignade mais avec la plus grande prudence. Pour ma part, je me contente de rester au bord et de sauter dans les vagues avec mes enfants ! On s’amuse comme des fous et on ne prend pas de risque. Des douches sont à disposition pour se rincer après le bain de mer.

Kids plage Jacqueville

Le propriétaire des lieux, un ivoirien originaire de Korogo, discrètement présent pour s’assurer que tout se passe bien, mise à fond sur la qualité. Ses serveurs, aux petits soins, ont d’ailleurs pour consigne de demander aux clients leurs avis, à la fin du repas, afin de continuer d’améliorer la qualité du service. Une démarche totalement insolite en Côte d’Ivoire !!!

D’ici quelques mois, un hôtel de 17 chambres, avec piscine et salle de sport, devrait ouvrir. Autant dire que la Terrasse de Jacqueville a de beaux jours devant elle. En tout cas, c’est ce que je lui souhaite !

 

En bonus, la VIDEO (réalisée par l’équipe de la Terrasse) qui vous donnera définitivement envie de découvrir cet endroit merveilleux !

 

Et pour passer la nuit en attendant l’ouverture de l’hôtel de la Terrasse ? La Presqu’île du Christ, coté lagune, semble valoir le détour avec ses petits airs de bout du monde … A tester lors d’une prochaine escapade à Jacqueville !

 

Alors convaincu ? Prêt pour une escapade à Jacqueville ???

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest ! Merci 🙂

Jacqueville Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

cinq × trois =