0

Akwaba ! Bonne arrivée en Côte d’Ivoire !

Akwaba signifie « bienvenue » ou plutôt « bonne arrivée » en langue Akan (peuple de Côte d’Ivoire). Il symbolise l’hospitalité légendaire des ivoiriens. Un mot incontournable que j’ai découvert dès mon arrivée à Abidjan.

Il y a un peu plus d’un an, je débarquais pour la première fois dans cette grande métropole avec mon mari et mes deux enfants. La boule au ventre, ne sachant pas trop à quelle sauce j’allais être mangée. Ne connaissant rien à l’Afrique en général et à la Côte d’Ivoire en particulier. Juste avec mon Petit Futé sous le bras (seul guide de voyage disponible pour cette destination) et quelques conseils généreusement distillés par mon amie Zineb, installée un an plus tôt à Abidjan.

Ce que j’avais le plus souvent entendu avant de partir,  c’était : « Enfin, tu verras, c’est l’Afrique ». Je reviendrai un jour sur le charme mystérieux de cette phrase qui veut à la fois tout et rien dire. Mais qui, au mois d’août dernier, me donnait surtout des palpitations.

Certes, j’étais totalement excitée à l’idée d’entamer ce nouveau chapitre de ma vie. Et en même temps (cette expression est-elle toujours libre de droit ?), je n’en menais pas large. Et je me demandais bien ce qui m’avait pris de dire à mon mari « Vivre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, mais je signe tout de suite ! ».

Voilà à peu près où j’en étais quand je suis sortie de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny après avoir attendu mes valises pendant près de 3 heures. Soudain, j’entendis pour la première fois les 2 mots magiques : «Bonne arrivée » ou « Akwaba » selon l’humeur.

A ce moment précis, c’était la chose la plus gentille qu’on ne m’avait jamais dite. Tout à coup, mes angoisses se dissipèrent. J’avais l’impression qu’on m’attendait vraiment et qu’on me disait tout simplement : vous êtes arrivée chez vous, ça va aller (expression chère aux ivoiriens !).

Souhaiter une « bonne arrivée », ce n’est pas juste dire « bienvenue ». C’est bien plus que cela. Cela signifie «J’espère que vous avez fait bon voyage et que vous vous sentirez bien ici ». Deux mots qui soulignent l’hospitalité légendaire des ivoiriens, chantée dans leur hymne national dès le premier couplet : « Salut Ô terre d’espérance!
 Pays de l’hospitalité. » et  symbolisée par la monumentale statue Akwaba, réalisée en 1989 par Koffi Donkor, qui se dresse fièrement au milieu du carrefour à la sortie de l’aéroport.

Statue Akwaba Abidjan

Deux mots qui font désormais partie de mon quotidien et que je me surprends même à prononcer quand quelqu’un arrive chez moi.

Deux mots que vous ne manquerez pas d’entendre si vous vous rendez à Abidjan !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

2 × 4 =