0 Dans Abidjan/ Lifestyle

Voyage culinaire à Abidjan avec AfroFoodie

Après environ de 2 mois de fermeture, les maquis et restaurants à Abidjan sont de nouveau ouverts au public (dans le strict respect des mesures barrières). L’occasion pour moi de publier ENFIN, et pour la première fois sur mon blog, un article qui parle de cuisine et de gastronomie. Pour cela, j’ai fait appel à la Number One des blogueurs Food en Côte d’Ivoire, j’ai nommé Yasmine aka AfroFoodie ! Et comme une « première ne vient jamais seule », Yasmine me fait aussi l’honneur d’être ma première bloggeuse interviewée sur le Voyage du Calao.

Site AfroFoodie.net

 

Alors, accrochez vos ceintures et léchez-vous les babines, c’est parti pour un voyage culinaire à la découverte des meilleures restaurants d’Abidjan.

Qui es-tu AfroFoodie ?

Je suis une bloggeuse culinaire. La première à avoir lancé un blog Foodie en 2012 à Abidjan. Mon credo : parler de manière qualitative des restaurants que je teste et des plats que je déguste (et pas seulement poster des photos de plats!). J’aime collaborer avec des amoureux de la cuisine.

Yasmine AfroFoodie

Yasmine alias AfroFoodie, première bloggueuse food de Côte d’Ivoire

 

D’où vient ton amour de la cuisine ?

Tout d’abord, j’aime manger ! J’aime la diversité des gastronomies et par-dessus-tout cette ouverture au monde qu’offre la cuisine. Je suis ivoirienne, je suis née et j’ai grandi en Côte d’Ivoire mais mes origines sont dans la sous-région : Guinée, Mali, Sénégal. J’ai grandi en mangeant des cuisines diverses et dans l’amour de partager des repas ensemble.

Plus tard, au cours de mes études aux États-Unis, j’avais une coloc japonaise et ma meilleure amie était vietnamienne. Autant dire que j’ai beaucoup voyagé « culinairement parlant » grâce à elles.

 

Comment est née cette idée de créer un blog sur la cuisine et la gastronomie ivoirienne ?

En rentrant des États-Unis en 2012, je me suis rendue compte qu’il n’existait aucune plateforme sur la cuisine ivoirienne pour les ivoiriens. Le magazine gratuit Abidjan Planet était alors la seule source d’information pour trouver un restaurant. Je connaissais le concept de sites d’avis sur les restaurants. J’ai eu envie de mettre en place quelque chose de similaire. Et c’est ainsi que j’ai commencé à recommander des endroits pour manger en notant à la fois la qualité de l’accueil, le service et bien sûr la cuisine.

 

Ton blog propose aussi une rubrique Voyages. Pour quelle raison ?

J’adore voyager, c’est une passion transmise par ma maman. Et pour moi, on découvre un pays aussi à travers sa cuisine. J’ai suivi un Master en développement du tourisme international. En mixant food + tourisme + culture, la rubrique Voyage est tout simplement née !

 

Comment décrirais-tu la scène gastronomique Abidjannaise ? Qu’est-ce que tu y apprécies particulièrement ?

Abidjan bouge beaucoup au niveau gastronomie. Depuis 7 ans, le marché évolue sans arrêt. Les ouvertures d’enseignes se multiplient et aujourd’hui on est vraiment gâté par rapport à d’autres villes de la sous-région. On a de tout : maquis, street-food, restaurants gastro, … On a de la cuisine locale et étrangère (japonaise, malgache, même fusion Nikei Japon/Pérou).

Ce que j’aime particulièrement ici : la diversité, la créativité et le dynamisme. Il y a des gens qui osent, se lancent, proposent des choses nouvelles. Et font bouger Abidjan.

Mais il y a aussi le phénomène de mode qui est très fort. Les nouveaux restaurants attirent beaucoup de monde. Les gens en parlent, encensent puis descendent. Certains se plantent dès le début car ne sont pas adaptés au marché mais je respecte beaucoup leur courage et le fait qu’ils tentent quelque chose.

 

Justement, y’a-t-il des chefs que tu admires ?

Oui il y en a beaucoup ! Je vais n’en citer que 3, même s’il y en existe d’autres bien sûr :  

  • Loïc DABLE : franco-ivoirien au parcours très inspirant. Il est rentré au pays depuis peu. Il a lancé en avril le Panaf, tout premier centre culinaire panafricain du continent qui forme de jeunes migrants ayant renoncé à leur projet d’émigration.
  • Pierre THIAM : chef sénégalais, ambassadeur de la cuisine d’Afrique de l’ouest à l’étranger, et notamment à New-York où il vit. 
  • Rougui DIA : une pionnière dans son domaine, une des rares femmes à exercer le métier de chef. Actuellement à la tête des cuisines du restaurant Le Vraymonde au Buddha-bar hôtel à Paris.
Menu Migrations Abidjan

Menu du restaurant solidaire de cuisine panafricaine Migrations

           

 

Quel est ton (ou tes) restaurant(s) préféré(s) à Abidjan ?

Impossible de répondre à cette question !!! J’adore découvrir de nouveaux endroits et manger donc je n’ai pas de « préféré ».

 

Un endroit pour bruncher ?

J’adore les brunchs !!! Pour boire un excellent chocolat chaud, je vais chez « Les Douceurs de Suzanne ». Et pour prendre un petit-déjeuner, j’aime aller chez « Nougatine» ou « Pistache & Chocolat ». Il y a des brunchs éphémères intéressants, par exemple celui du restaurant « Panaf«  de Loïc Dablé.

Avis du Calao (oui finalement, j’ai décidé de partager aussi mes coups de coeur gastro) : je suis une grande fan des brunchs également. Mon préféré est sans conteste, et de loin, celui de la Gourmandise à l’hôtel Sofitel Ivoire.

Brunch Sofitel Ivoire Abidjan

Quel et ton Top 3 …

… des Maquis ivoiriens ?

  • « Chez Hélène » au II Plateaux : une valeur sûre.
  • « Sole Plus » à Treichville et Angré : ils ont démarrés autour de la Sole puis se sont développés au-delà.
  • « Chez Amma Sawa » à Treichville R12 : pour sa soupe du pêcheur, une sorte de Bouillabaisse locale (en plus légère que la spécialité Marseillaise) avec attiéké huile rouge.

Avis du Calao : ma culture « maquis » étant proche de 0, je m’incline devant la sélection de Yasmine. J’ai hâte d’essayer Sole Plus dont on m’a souvent parlé. Les seuls maquis que je recommande sont « Chez Ambroise » à Marcory (pour l’ambiance) et « le Débarcadère » à Treichville (pour la vue et le côté « kids-friendly »).

 

 

… des restaurants de cuisine africaine ?

Avis du Calao : je fais totalement confiance à Jasmine sur ce thème, je ne connais que le Saakan et ne trouve pas leur carte particulièrement renversante. En revanche, j’y ai bu mon tout premier Mojito bissap qui restera à jamais un souvenir inoubliable !!). 

Mojito bissap, du Mojito mélangé à du jus de bissap connu aussi sous le nom de jus d’hibiscus

… des restaurants de cuisine européenne ?

Villa Savoïa Abidjan

Avis du Calao : j’approuve à 200% « La villa Savoïa » qui est, pour moi, le meilleur restaurant d’Abidjan  ainsi que « La Taverne Romaine », également un des meilleurs italiens de la ville (moins gastro que la Villa Savoïa mais leur pizza et leur burrata sont à tomber). Joker concernant le Jardin Gourmand…

Si tu devais me conseiller un restau à faire … 

  • Entre copines : « Chez Jays’ », pas super léger ni très girly mais relax et convivial.
  • Avec mes kids : « La Maison de la Crêpe » s’ils sont sucrés, « Norima » s’ils sont plutôt salés.
  • En amoureux : à nouveau « La Villa Savoïa ».

Maison Crêpes Abidjan

Avis du Calao : je suis aussi une adepte de la Maison de la Crêpe, la meilleure crêperie d’Abidjan, très kids-friendly, et des hamburgers de Norima. Entre copines, je miserais plutôt sur « Nushi Sushi » (si vous aimez la cuisine japonaise) , « Le Pêcheur » à Biétry ou encore le côté bar du « West« . Pour une soirée en amoureux, la Villa Savoïa est en effet parfaite. Je trouve le cadre du restaurant la Parenthèse très romantique aussi.

 

Peux-tu nous parler de ton projet « Abidjan Restaurant Week » ?

C’est un événement gastro qui vise à célébrer la diversité culinaire d’Abidjan. Il a démarré en 2017. La 2e édition a eu lieu en juillet 2019 et la 3e, initialement prévu en juillet 2020, est malheureusement repoussée. L’idée est de proposer, pendant une semaine, des formules entrée/plat/dessert qui sortent de l’ordinaire, qui ne sont pas au menu habituellement. J’invite donc les chefs à sortir des sentiers battus. Démystifier la gastronomie, proposer des bons plans. Ce concept, qui vient des États-Unis, est né dans l’idée de redynamiser l’industrie de la restauration pendant une période creuse (par exemple à New-York en janvier quand il fait très froid).

 

As-tu d’autres projets Fooding à Abidjan ou ailleurs à nous révéler en exclusivité ?

Je travaille sur la mise en place de Tours Culinaires.  Je ne vous en dis pas plus pour l’instant … Aussi, sur le blog, je viens de créer une nouvelle rubrique qui s’appelle « Taste of Côte d’Ivoire » qui a pour objet de faire découvrir les plats traditionnels ivoiriens sous un format « Abcédaire ».

 

Question bonus : aimes-tu cuisiner et quelle est ta spécialité ?

Je dois avouer, je n’aime pas trop cuisiner (j’ai dit que j’aimais manger !!!). Mais quand je suis à l’étranger, je m’y mets un peu de façon à faire découvrir des bons petits plats de chez moi. J’y prend vraiment plaisir, ça me reconnecte à mes racines. Mes  spécialités : la sauce feuille, la sauce arachide, le poulet yassa, l’alloco … des choses faciles à faire et qui peuvent se cuisiner un peu partout.

Je me considère comme une Ambassadrice de mon pays et de sa cuisine. Malheureusement la cuisine ivoirienne est encore peu connue par rapport à d’autres cuisines africaines mais j’espère faire changer ça ….

 

 

J’espère que cette interview vous a plus et vous a ouvert l’appétit. Je prévois bientôt d’autres articles sur le sujet Foodie pour vous en dire plus sur la cuisine ivoirienne. D’ici là, n’hésitez pas à partager en commentaires vos coups de cœurs culinaires à Abidjan !!!

Une nouvelle fois, je tiens à dire un grand MERCI à Yasmine pour le temps qu’elle m’a consacré, nos échanges, ses bons plans et sa gentillesse. Vous pouvez la suivre sur Facebook et sur Instagram pour découvrir toutes les news Foodie & Gastro de la cité !

FoodieGram

Pendant cette période de pandémie, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’aller au restaurant, dans un lieu public, n’oubliez pas que la plupart des enseignes livrent à domicile. Cela permet quand même de soutenir les entrepreneurs de la restauration et leurs employés. Et de se régaler à la maison !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

2 × 1 =