0 Dans Centre/ Côte d'Ivoire

Tanou Sakassou, le village des potiers fleuron du patrimoine artisanal ivoirien

Tanou Sakassou est un village ivoirien, niché dans la brousse à 10 km de Bouaké, comme il en existe tant en Côte d’Ivoire. Mais ce village est loin d’être comme tous les autres. Il abrite une communauté de potiers qui, depuis des dizaines d’années, sculptent l’argile et façonnent les plus belles poteries du pays.

Village Tanou Sakassou Bouake

Ces poteries sont régulièrement présentées et mises en vente à Abidjan, à l’occasion de marchés et expositions. Mais rien de tel qu’une immersion dans le quotidien de ces artisans pour découvrir leurs techniques et leur savoir-faire.

Le centre artisanal des potiers se situe au cœur du village. Dès votre arrivée, Julien vous accueille chaleureusement (j’avais pris le soin d’appeler avant notre arrivée pour le prévenir). Ensuite, c’est sa fille Edwige qui nous prend sous son aile et nous accompagne pendant cette visite passionnante pour les petits comme pour les grands.

Centre Artisanal Potiers Bouaké

 

De la poudre d’argile au vase en terre cuite

Edwige est une super ambassadrice de son village et de ses potiers ! Elle est très pédagogue, elle nous détaille toutes les étapes et nous fait une démo en temps réel pendant que ses collègues, autour de nous, s’activent afin de finaliser leur chef d’œuvre.

Démo Potiers Bouaké

Les potiers utilisent l’argile qu’ils achètent à proximité, dans la région. Ils la réduisent en poudre dans un mortier puis la transforment en  terre malléable, qu’ils peuvent travailler sur un petit tour actionné manuellement.

Une fois terminée, la poterie sèche au soleil de 9h à 16h. A l’issue d’une première cuisson à 900°, elle sort du four rouge brique. La seconde cuisson se fait sur un feu constitué d’écorces de bois séchés et de nervures de palmiers. La poterie est désormais brun foncé.

Four Potiers Bouaké

Les potiers du village travaillent d’arrache-pied chaque jour pour produire des créations toutes plus splendides les unes que les autres.

Potiers Tanou Sakassou Bouake

 

Atelier poterie pour les enfants

Pour le plus grand bonheur de mes fils, la visite se poursuit par une mise en pratique ! Edwige donne à chacun un morceau d’argile et les laisse mettre en oeuvre les consignes données précédemment. Ils sont très concentrés, très appliqués, très motivés. Edwige fait preuve d’une grande patience pour les guider et rectifier les petits loupés.

Atelier Potiers Bouaké Atelier Potiers Bouaké

A la fin, ils repartent avec leur production et mêmes des outils pour finir la décoration de leur poterie à la maison. Rendez-vous est pris avec Edwige dans quelques semaines pour la retrouver à Abidjan et lui confier les 2 œuvres d’art afin qu’elle les fasse cuire dans le four du village !

Bien qu’un peu râleurs à l’idée de visiter des villages artisanaux, nos enfants sont repartis enthousiastes et enchantés. Cet atelier était d’autant plus sympa qu’il est plutôt rare en Côte d’Ivoire de rencontrer quelqu’un comme Edwige qui prend tout son temps pour donner des explications et faire participer les enfants (je vous parlerai bientôt du village des tisserands de Bomizambo qui est loin d’être aussi « kids-friendly et désintéressé).

 

 

Pour finir : shopping à la salle des expositions

Cette salle fait office de boutique. C’est là que sont entreposées toutes les poteries « en stock » du village.

Salle Expositions Potiers Bouaké

Si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez toujours passer commande. Les potiers travaillent aussi à la carte et se rendent régulièrement à Abidjan pour livrer des clients.

Je trouve les prix tout à fait raisonnables eu égard au savoir-faire des ces artisans et au temps passé pour réaliser ces objets. Comptez entre 3000 et 7000 F pour une petite pièce et 30000F pour un gros vase.

Salle Expositions Potiers Bouaké

Edwige sait évidemment emballer tous vos achats avec soin pour éviter que vos poteries se retrouvent en 1000 morceaux à l’arrivée à Abidjan (et vu l’état de la route entre Bouaké et Yamoussoukro, mieux vaut en effet être prudent !).

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES 

  • Tanou Sakassou se situe à une dizaine de kilomètres de Bouaké en direction de la ville de Brobo.
  • Sur la route, un panneau (à droite) vous indiquera qu’il faut tourner à gauche. Continuez sur environ 500 mètres jusqu’au centre artisanal bleu.

Bienvenue Tanou Sakassou Potiers Bouake

  • La visite est gratuite mais à la fin, vous êtes invité à vous rendre dans la salle des expositions et à acheter une poterie. L’accueil de Julien et Edwige est tellement sympathique et chaleureux que vous ne vous sentirez nullement obligé de le faire, vous aurez simplement envie de le faire. De toute façon, les poteries sont tellement belles qu’il est difficile de ne pas craquer !
  • Vous pouvez contacter Julien (+225 48285788 / 58414850) avant votre arrivée.

 

Vous aimez la poterie, l’artisanat, les artisans, les belles histoires ?

A une heure de route au nord de Bouaké, vous pouvez également partir à la rencontre des potières de la ville de Katiola. Plus au sud en rentrant sur Abidjan en direction de Yamoussoukro, arrêter au village de Bomizambo pour découvrir les tisserands du pagne Baoulé.

Enfin, plus proche d’Abidjan, vous pouvez visiter le Centre de Céramique de Grand-Bassam situé dans le quartier France.

Centre Céramique Bassam

 

Si vous avez aimé cet article, merci de l’épingler sur Pinterest !

Tanou Sakassou

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

cinq × 1 =