0

Partir au Pérou : conseils pratiques

Comme moi il y a quelques semaines, vous souhaitez partir au Pérou ? Fraîchement rentrée de ce pays magnifique, je partage avec vous mes recommandations en matière d’itinéraires, conseils pratiques, lectures et bonnes adresses pour faire de ce projet un voyage de rêve inoubliable.

Machu Pichu Perou

Idées d’itinéraires

Que voir et que faire ? Telle est la grande question ! Le Pérou est un très grand pays, 3000 km du nord au sud. Donc à moins d’avoir beaucoup de temps, il faut faire des choix et bien réfléchir à l’optimisation de ses déplacements.

Nous avons choisi de découvrir le sud du pays, la région des montagnes (Altiplano) et des sites Incas, puis la forêt (l’Amazonie). Un itinéraire relativement classique. Faute de temps, nous avons dû renoncer aux lignes de Nazca, une des curiosités phares du pays. Nous avons passé une journée entière dans la capitale Lima mais à cette saison, nous aurions pu éviter et partir directement vers Arequipa pour gagner du temps.

Bref tout est possible ! Vous trouverez le détail de notre itinéraire dans un second article nommé « Road-trip en famille au Pérou » (en ligne dans quelques jours).

Avec ou sans agence de voyage ?

Nous avons fait appel au service de l’agence Comptoir des Voyages qui nous a construit un voyage sur-mesure. Je recommande d’ailleurs cette agence si vous en cherchez une. Hyper pro, réactive et des correspondants sur place qui vous accompagnent tout le long du voyage.

Les + de l’agence :

  • des déplacements privés qui nous permettaient de nous arrêter quand on voulait ou on voulait, en compagnie  de chauffeurs très prudents (ce qui n’est pas toujours le cas au Pérou …)
  • pas de perte de temps à attendre un bus, un taxi ou organiser l’activité du lendemain
  • des activités particulières organisées rien que pour nous et kids-friendly
  • des hébergements de charme vraiment sublimes

Arequipa Santa Catalina Perou

Pour différentes raisons cette année, je n’avais pas le temps ni l’énergie d’organiser le voyage moi-même. Ceci dit, il est tout à fait possible de tout organiser moi-même.

Pérou, pays touristique

Le Pérou est un pays très touristique. L’état péruvien a déployé des moyens conséquents pour attirer des visiteurs du monde entier. Il y a des agences partout, voire trop d’agences, proposant des packages pour des excursions à la journée ou sur plusieurs jours.

Le système des bus est extrêmement bien développé et il est aisé de se déplacer d’une ville à l’autre. Confortablement de surcroît. Il y a aussi des services de chauffeurs privés, si vous avez davantage de moyens, ou de taxis (pas toujours en très bon état). Sans oublier des compagnies aériennes fiables qui assurent les liaisons entre Lima et le reste du pays (nous avons volé avec LATAM).

Autrement dit, il est facile de voyager au Pérou (rien à voir avec l’Afrique de l’ouest !!). Toutefois si vous souhaitez sortir des sentiers battus, ce n’est pas si aisé car j’ai trouvé que tout était très formaté. Notamment sur le lac Titicaca, le combo Iles Uros / Ile Amantani / Ile Taquile sur 2 jours est fortement poussé par les agences et il est difficile d’en sortir faute de liaison maritime.

Le meilleur plan : avoir un ami péruvien ou des potes qui vivent sur place qui pourront vous aiguiller vers des bons plans moins connus !!

Conseils pratiques

Quand partir ?

Tout dépend de votre programme ! Si vous souhaitez visiter l’Altiplano et la Vallée Sacrée, l’été de l’hémisphère nord est idéal car il coïncide avec la saison sèche dans ces régions (chaud la journée, froid la nuit, pas de pluie). En revanche, ça ne sera pas le bon moment pour arpenter la côte qui jouit d’un climat plus favorable de décembre à mars (pour nous en France). A Lima, en août, il fait 14 degrés en moyenne et le ciel est toujours gris.

Taquile Titicaca Perou

Formalités

Pas de visa pour les citoyens français, et un passeport valable 6 mois après la date de retour. C’est on ne peut plus simple ! Concernant le COVID, mieux vaut vérifier les exigences juste avant votre départ. En août 2022, les adultes de plus de 18 ans devaient présenter à l’arrivée une preuve de vaccination complète (3 doses). Et les voyageurs de 12 à 17 ans, 2 doses. Pass sanitaire numérique et papier à avoir toujours sur soi. Masques obligatoires dans tous les transports et la plupart des endroits publics fermés.

Argent

La monnaie locale est le sol péruvien. 1 sol = 0,25€. Il est possible de changer des euros un peu partout et de tirer de l’argent dans toutes les grandes villes. Toutefois, le montant des retraits est toujours limité (en général à 700 soles soit 178€).A Cusco, il n’y a qu’un seul ATM qui ne prend pas de frais. Tous les touristes s’y rendent, et parfois la machine est à sec de billets.

Décalage horaire

En été, il y a 7 heures de décalage horaire entre la France et le Pérou. A prendre en compte pour l’organisation des journées. Pas de problème pour se lever tôt, voire très tôt, mais ne rien prévoir le soir (au-delà de 19h) les premiers jours. Avec les enfants, on a même zappé les 2 premiers dîners.

Sécurité

Comme tous les pays d’Amérique du sud, le Pérou a ses problématiques sécuritaires. Nous n’avons eu aucun problème pendant notre séjour. Sur les principaux lieux à visiter, la police touristique veille.  A Lima, il y a des quartiers à éviter soigneusement.

Le Pérou est-il kids-friendly ?

Le Pérou est un pays très accueillant pour les enfants. Partout où nous allions, quoi que nous visitions, les Péruviens parlaient aux enfants, leur demandaient comment ils s’appelaient …

Dans les restaurants, il y a quasiment systématiquement un menu enfant. Et des toilettes partout, en intérieur comme en extérieur (gratuites ou payantes à 1 sol). Pratique quand on a des enfants qui ont toujours envie de faire pipi quand on vient juste de quitter l’hôtel …

Dernier point : pour les enfants qui comme les miens adorent les animaux, il y a de quoi se régaler au Pérou : l’Amazonie évidement, les vigognes et les viscaches dans la réserve nationale Salinas y Aguada Blanca, les condors dans le canyon de Colca, les lamas et les alpagas partout, les otaries et les manchots sur les îles Ballestas…

Alpaga Perou
Caiman Amazonie Perou

Santé

Le système de santé péruvien n’est pas le meilleur du monde. Surtout en dehors de Lima. La taille et la géographie du pays amène à être très rapidement isolé, loin d’un médecin ou d’un hôpital. Donc mieux vaut prévoir une bonne trousse à pharmacie. Retrouvez ici ma trousse à pharmacie type pour les voyages avec enfants

A prévoir spécifiquement pour le Pérou :

  • De quoi se protéger du soleil et du froid : un écran total pour le visage, un baume à lèvres, une crème contre les brûlures (Biafine) et une crème pour les mains.
  • De quoi lutter contre le mal des montagnes, le fameux « soroche » :
    • Du Doliprane !! C’est ce qu’on a le plus consommé pendant le voyage car on a eu pas mal de maux de tête à cause de l’altitude.
    • De la coca en homéopathie.
    • Une boîte de Diamox (prescrit par mon médecin traitement) : je ne l’ai pas utilisé, j’ai pu me contenter du reste mais si vous prévoyez de faire de grosses randonnées en altitude, ça peut être utile. En parler à votre médecin de toute façon !
    • Sur place vous trouverez aussi : des feuilles de coca à mâcher (si vous voulez faire comme les péruviens), des infusions de coca (le fameux Mate Inka), des bonbons à la coca. Ou encore de la « Fleur de Floride » à inhaler, acheté sur un marché. On a tout essayé pour soulager notre « soroche » naturellement !
  • De quoi se protéger contre le paludisme : selon la zone où vous allez en Amazonie.

A noter qu’aucun vaccin n’est obligatoire (en dehors de celui du COVID maintenant) mais les vaccins habituels sont recommandés.

Maca Colca Perou

Que mettre dans sa valise ?

Quand on voyage dans un pays si grand, à la fois en bord de mer, à 4000 mètres d’altitude   sur les hauts plateaux andins puis dans la jungle, pas facile de voyager léger. Il faut prévoir des tenues pour toutes les saisons et toutes les géographies.

  • Pour les montagnes :
    • Un chapeau, des lunettes de soleil, de la crème écran-total
    • Des bonnes chaussures de marche
    • Une polaire, une doudoune, des gants et un bonnet … péruvien !
    • Un drap de sac pour dormir chez l’habitant sur le lac Titicaca
  • Pour la jungle :
    • Des vêtements légers et longs pour se protéger des moustiques
    • Un k-way
    • Un maillot de bain et des tongs
    • Des jumelles pour observer la faune
Amazonie Perou
Altiplano Perou
Salinas Maras Perou

Et pour les enfants ?

Pour ce voyage et pour une fois, j’ai réussi à optimiser les jeux/livres à emmener pour les enfants, notamment pour les occuper lors des longs transferts en voiture.

  • Quelques petits jeux de carte : la star des vacances a été « Piou Piou ». Sinon on n’oublie pas l’indémodable Uno et un jeu de Défi Nature.
  • Des sets de table à colorier (version silicone qui s’efface et se recolorie à l’infini) dénichés à la boutique @lepetitsouk.
  • Un cahier de dessin et une trousse de feutres/crayons.
  • Un carnet de voyage.
  • Quelques cahiers d’activités.
  • Des « J’aime lire » spécial vacances contenant 5 histoires.
  • J’avoue, nous avions aussi une tablette pour regarder Netflix et un téléphone portable avec quelques jeux (mais on avait laissé la Switch à la maison).

Conseils de lecture

Qui dit voyage, dit lecture. Une expédition ne se prépare pas seulement en feuilletant un guide voyage mais surtout en se plongeant dans la littérature du pays, n’est-ce pas ?

Toute l’œuvre du grand Mario Vargas Llosa, enfant du pays, né à Arequipa, lauréat du prix Nobel de littérature en 2010 et auteurs de dizaines de romans et d’essais politiques. Je vous recommande mes premières lectures

  • « La tante Julia et le scribouillard » librement inspiré de sa propre vie et de son mariage avec sa tante par alliance de 10 ans son aînée
  • « Aux cinq rues, Lima », une plongée dans le Lima des scandales et de la corruption à l’époque du président Fujimori
  • « La fête au bouc », le récit terrifiant des derniers jours du dictateur dominicain Trujillo (rien à voir avec le Pérou mais le livre est passionnant)
  • « Tours et détours de la vilaine fille » que je suis en train de lire …

« Tes yeux dans une ville grise » de Martin Mucha. Un roman très noir, l’histoire d’un jeune homme désenchanté qui repense aux sources de son désespoir alors qu’il traverse la ville de Lima en bus.

« Les oiseaux vont mourir au Pérou » de Romain Gary. La première nouvelle se déroule à Lima.

« Journal d’une apprentie chamane » de Corine Sombrun. Pour qui s’intéresse au rituel de l’Ayahuasca et au chamanisme andin.

« Au pays du grand Condor » de Nadéjda Garrel. 4 contes pour enfant à partir de 10 ans.

« Le Temple du Soleil » (et son volume 1 : Les 7 boules de cristal) d’Hergé.

Malheureusement je n’ai pas trouvé de livre sur la civilisation Inca pour les enfants. A défaut ils peuvent regarder le film « Kuzco, l’empereur mégalo » de Disney. Perso, pas mon préféré.

Croix Condor Perou

Mes bonnes adresses

Pas besoin de rentrer dans le détail ici car vous pouvez désormais toutes mes meilleures adresses au Pérou sur l’application mapstr.

J’espère que cet article vous a plus et va vous aider à organiser un voyage au Pérou qui sera inoubliable. Je reste toujours dispo pour répondre à vos questions si vous avez encore besoin de tuyaux.

Et si vous avez aimé cet article, je vous remercie de le partager sur Pinterest.

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

cinq × 2 =